Le crédit-bail : une option d’acquisition d’équipement pleine de sens

Vous devez acquérir un nouvel équipement pour soutenir l’exploitation de votre entreprise, mais vous êtes préoccupé à l’idée d’augmenter votre endettement en cette période d’incertitude globale.

Avez-vous considéré le crédit-bail? Considérons ensemble cette option et ce en quoi elle pourrait vous avantager.

Tout d’abord, regardons en comparaison les modalités auxquelles s’apparente le crédit-bail, aussi appelé informellement loc-acquisition.

Modalités de financement

Achat comptant : Pour avoir accès à un équipement, comme un chariot élévateur, un laser chirurgical ou une machine à crème glacée commerciale, vous pouvez tout simplement l’acheter. L’option la plus élémentaire consiste à payer l’équipement comptant, à partir des liquidités de l’entreprise acquéreuse. Cet équipement s’inscrit ainsi comme un actif au bilan comptable de l’entreprise.

Emprunt traditionnel : Si vous n’avez pas l’argent ou que vous ne souhaitez pas dépenser vos liquidités, vous pouvez emprunter un montant à votre banque. Cela aura par contre pour effet immédiat de diminuer votre capacité d’emprunt, c’est-à-dire la possibilité d’emprunter un nouveau montant pour acquérir d’autres équipements dans le futur. Par exemple, si votre banque a déterminé que vous pouvez emprunter jusqu’à 100 000 $ et qu’elle finance un camion de 75 000 $, elle ne pourra pas vous accorder un nouveau prêt de plus de 25 000 $ lors de votre prochaine demande. 

Location : Vous louez un équipement contre une somme d’argent pour une durée déterminée par un contrat de location et vous rapportez l’équipement à la compagnie de location à l’échéance. Vous n’êtes donc pas propriétaire de l’équipement, cependant vous pouvez traiter les montants payés comme une dépense déductible d’impôts.

Crédit-bail : Votre institution financière achète pour vous l’équipement auprès d’un fournisseur sélectionné et vous loue cet équipement, que vous payez par versements mensuels égaux sur une période pouvant aller de 24 à 72 mois. Les options au contrat de crédit-bail offrent la possibilité d’acquérir l’équipement auprès de la banque après la période de location. Vous louez donc en vue de devenir propriétaire, comme c’est le cas pour une hypothèque.

Comment le crédit-bail vous avantage-t-il?

Le crédit-bail vous permet de conserver votre capacité d’emprunt.

Toutes les demandes de financement à la banque sont évaluées selon le ratio d’endettement, ce qui signifie que les institutions financières vont regarder le rapport entre vos revenus et vos dettes. Le crédit-bail étant considéré comme une dépense mensuelle plutôt qu’une dette, il n’affecte pas votre capacité d’emprunt. Ainsi, si nous prenons notre exemple précédent, vous pourriez financer votre camion de 75 000 $ en crédit-bail, et vous auriez encore la possibilité d’emprunter jusqu’à 100 000 $ auprès de la banque.

Le paiement du crédit-bail est 100% déductible d’impôts.

Comme il s’agit d’un paiement de location, vos paiements mensuels sont comptabilisés comme une dépense d’entreprise et sont ainsi déductibles d’impôts à 100 %. Voilà un avantage fiscal considérable.

La taxe de vente est payée au moyen des versements périodiques.

Les taxes de vente de votre équipement sont payées par l’institution financière qui finance votre crédit-bail au moment du transfert de propriété du fournisseur vers celle-ci. La taxe de vente n’a donc pas à être financée ni payée d’un coup lors de la signature du bail. Le prêteur paie la taxe de vente au fournisseur et, le crédit-bail étant taxable, le client se retrouvera à payer la taxe de vente (TPS/TVQ) sur ses paiements mensuels. Cela permet ainsi à l’entreprise de conserver plus de liquidités au lieu de faire financer les taxes ou de les payer d’un coup.

Pour faire une demande de financement par crédit-bail

Le crédit-bail est une solution avantageuse pour l’acquisition d’équipement et de machinerie à usage commercial. Le crédit-bail est utilisé dans plusieurs secteurs d’activité, comme les secteurs médical, industriel et agricole, les transports, la foresterie, l’imprimerie, la restauration, la construction, l’excavation, le déneigement, et bien plus. Que ce soit de l’équipement neuf ou usagé, il est possible de le financer en crédit-bail pour autant qu’il respecte le principe de base que l’équipement est à usage commercial.

Si vous souhaitez explorer vos options, nous vous invitons à consulter un courtier en financement pour discuter de vos projets et de vos besoins. Vous trouverez ci-dessous les coordonnées d’un partenaire avec qui Experts QBO travaille depuis plusieurs années, qui se fera un plaisir de vous conseiller.

Yannick Shimwa, Courtier en financement / Financing Broker

FINANCEMENT D’ÉQUIPEMENT, REFINANCEMENT & FONDS DE ROULEMENT

C : 1-581-849-5946

E : yannick.s@fincofinancialgroup.ca

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :