Experts en finance et technologie
Pourquoi embaucher un consultant ou un conseiller?

Pourquoi embaucher un consultant ou un conseiller ?

Les dirigeants d’entreprise sont souvent confrontés à plusieurs défis et ils ne savent plus où donner la tête.   Vous avez une problématique bien définie ?  Vous manquez de ressources ? Vous ne savez pas qui mandater, un consultant ou un conseiller en affaires?  Voici comment différencier le rôle de ces deux collaborateurs et comment faire le bon choix.

Le rôle du consultant

Le consultant est engagé dans le but d’accomplir des tâches généralement bien définies, telles que la résolution de problèmes particuliers qui ont déjà été préalablement identifiés.  Plus particulièrement, le consultant élaborera des options permettant de résoudre lesdits problèmes et les présentera à son client.  Dans d’autres cas, le consultant est utilisé pour occuper temporairement un poste de gestion jusqu’à ce qu’un remplaçant à long terme soit embauché.

Le rôle du conseiller en affaires

Un conseiller en affaires possède une connaissance approfondie de plusieurs disciplines et possède une expérience de travail dans plusieurs fonctions. Le rôle du conseiller peut être comparé à un guide qui possède un large éventail de connaissance sur des sujets divers.  Son rôle diffère de celui du consultant quant à la portée spécifique de la tâche.  Le conseiller en affaires développe une relation à long terme avec son client et comprend les objectifs stratégiques d’une organisation.  Il connaît les employés, la direction, les associés et parties prenantes.  Le conseiller identifie les problématiques avant qu’elles ne deviennent un problème.  Il soulève des questionnements et partage ses connaissances afin d’éliminer la « menace ».

Comparaison

En bref, les différences entre un consultant et un conseiller en affaires sont :

  • Le consultant agit de façon rétroactive, le conseiller en affaires est proactif
  • Le consultant a un rôle fonctionnel, tandis que le conseiller a un rôle au niveau du leadership de l’organisation
  • Le consultant a généralement « hands-on » dans la résolution de problèmes, tandis que le conseiller établit un plan d’action et défend la nécessité d’y avoir recours afin de réduire les risques d’affaires
  • Il n’y a aucune différence dans la qualité du travail pour ces deux rôles, ils font simplement un travail différent

Note : Le consultant ou le conseiller peut être une personne interne ou externe à l’organisation

consultant-vs-conseiller-v2

Pourquoi avoir recours à un consultant?

Souvent, les dirigeants d’entreprise sont confrontés à plusieurs défis et ils ne savent plus où donner de la tête lorsqu’arrive le temps de prioriser les projets.  Le consultant est un spécialiste externe à qui l’on fait appel pour résoudre un problème bien précis.  Lorsque le dirigeant a besoin d’une expertise spécialisée et qu’il ne dispose pas des compétences internes, par exemple, l’implantation de nouvelles technologies, le changement organisationnel, l’intégration de la stratégie d’affaires au niveau de la gestion de la chaîne d’approvisionnement, le développement de nouveaux produits, et bien plus encore.

Pourquoi avoir recours à un conseiller en affaires?

Le dirigeant a besoin de conseils pour valider un concept ou une idée.  Par exemple, il a besoin de définir les contrôles et les processus avant l’implantation d’une technologie, d’évaluer l’achat d’une entreprise, d’évaluer l’implantation d’un bureau à l’étranger, d’évaluer des stratégies financières particulières, de préparer une analyse de marché, de mettre en place une politique de gestion de crise ou des stratégies de cybersécurité, etc.  L’aide d’un conseiller en affaires devient un atout précieux pour le dirigeant.

À propos des auteurs

Christiane Constantineau possède un DESS en finance corporative ainsi qu’un MBA exécutif.  Elle est membre de l’Ordre des administrateurs agréés du Québec.  Elle cumule plus de 20 ans d’expérience en stratégie financière tant au Canada qu’à l’étranger.  Elle a participé au financement et au démarrage de plusieurs entreprises. Jean-François Thibault possède un MBA exécutif et il est titulaire des certifications PMP, ITIL Foundation v3 et ISO 20000.   Il possède plus de 18 ans d’expérience en gestion des TI.

Ils sont tous deux associés de 6DT Conseil (www.6dt.ca), un partenaire stratégique et une boutique d’experts chevronnés qui fournit de précieux conseils en stratégie, en finance et en technologie de l’information auprès de PME du Québec et de divers ministères.

 

 

 

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

powered by Typeform
HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :